Territoires, le cinéma d’ici se multiplie

Depuis maintenant 33 ans, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT) fait vivre des émotions fortes grâce à son succès grandissant. Le FCIAT ce n’est pas juste des films! En plus de projeter plus de 100 films par année, il offre des activités qui rejoignent un large public. Volant offrir encore davantage à son public, le Festival innove cette année en ajoutant un volet numérique à sa programmation!

Ce projet de projection architecturale développé par l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) dans le cadre du FCIAT est une expérience unique pour les étudiants. Il permettra à 13 étudiants du baccalauréat en création numérique de bénéficier d’une visibilité extraordinaire et de démontrer leur savoir-faire auprès d’un public critique passionné de cinéma. L’UER en création et nouveaux médias propose un projet audiovisuel d’une rare complexité : plus d’une quarantaine de volumes plats et tridimensionnels seront utilisés comme surface de projection afin de rendre hommage à l’effervescence créative du cinéma régional des cinq dernières années.

Sous la supervision du professeur David Paquin et du réalisateur Eric Morin, les étudiants présenteront une œuvre immersive et dynamique, sorte de déconstruction cubiste et numérique qui revisite les œuvres filmiques des réalisateurs régionaux Dominic Leclerc (Alex marche à l’amour), Martin Guérin (Voir Ali), Eric Morin (Chasse au Godard d’Abbittibbi), Jérémie Monderie-Larouche (Le Routier), Béatriz Mediavilla (Danse avec elles), Myriam Magassouba (Là où je suis), Émilie Villeneuve (Petit Simon) et Alexandre Castonguay (Les espions tata).

Des technologies numériques de pointe seront utilisées afin de faire une relecture de ces œuvres, œuvres qui se côtoient harmonieusement puisque tout profondément empreintes des réalités et spécificités témiscabitibiennes. Synthèse audiovisuelle, chorégraphie numérique, œuvres filmiques technologiquement augmentées sont autant de qualificatifs qui peuvent décrire la projection architecturale TERRITOIRES – LE CINÉMA D’ICI SE MULTIPLIE qui sera présentée en soirée d’ouverture du festival.

 

Témoignages étudiants :

Philippe : « trois mots me viennent à l’esprit : exigeant, stimulant, et vraiment très cool! »

Normand : « une expérience intense et très formatrice, j’ai hâte de partager notre création avec le public averti du FCIAT! »

Marie-Pier : « incroyable opportunité de pouvoir côtoyer un réalisateur comme Eric Morin et de profiter de ses conseils et de son expérience professionnelle, super encadrement des profs de l’UQAT…ce projet occupera une place de choix dans mon portfolio! »

Arthur : « peu de sommeil et beaucoup de café… j’espère que j’aurai la chance de réitérer l’expérience l’année prochaine! »

Récemment

UN DOCTORAT HONORIS CAUSA DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, SOUS L’ÉGIDE DE L’UQAT, POUR LES TROIS FONDATEURS DU FESTIVAL

18 juin 2020

C’est avec une grande émotion que les trois cofondateurs du Festival du cinéma international en Abitibi Témiscamingue, Jacques Matte, Guy Parent et Louis Dallaire, apprenaient récemment que l’Université du Québec, sous l’égide de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), leur décernait cette année un doctorat honoris causa

Lire la nouvelle
© Louis Jalbert 2019

La période de soumission de films est ouverte pour le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

17 février 2020

Rouyn-Noranda, le 17 février 2020 – Toujours soucieux d’offrir à ses festivaliers le meilleur de la cinématographie d’ici et d’ailleurs et de permettre aux œuvres des cinéastes de rejoindre le meilleur public au monde, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ouvre sa période de soumission de film pour sa 39e édition.

Lire la nouvelle

LE CINÉMA DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE RAYONNE À L’EXTÉRIEUR DE LA RÉGION

13 février 2020

Rouyn-Noranda, le 13 février 2020 – Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier du parcours des films réalisés par des cinéastes de la région, dont plusieurs ont été lancés en octobre dernier lors de la 38e édition.

Lire la nouvelle