Joyeux temps des fêtes

L’année 2014 fut remplie de défis. Toujours dans l’esprit de faire des innovations, l’équipe du Festival a travaillé d’arrache-pied afin de réaliser une 33e année riche en émotions.

Nous tenons à remercier, encore une fois, nos collaborateurs, nos invités, nos bénévoles ainsi les employés du Théâtre du cuivre, qui, chaque année, nous aident à créer un festival mémorable.

C’est donc avec fierté que nous vous présentons une rétrospective de moments marquants que nous avons vécu lors de ce 33e festival.

 

  1. La présence de la ministre Hélène David

En plus de nos invités, le Festival a eu l’honneur de recevoir la ministre de la Culture et des Communications, madame Hélène David. Celle-ci s’est adressée à la foule lors de la soirée d’ouverture et a souligné le dévouement des fondateurs du Festival et le savoir-faire de leur équipe.

  1. L’hommage à Francine Grimaldi

Les fondateurs et le public du Festival ont par ailleurs honoré Francine Grimaldi, chroniqueuse culturelle reconnue dans le milieu artistique du Québec depuis de nombreuses années. Cette dernière a reçu avec beaucoup d’émotions des témoignages d’amis et de proches. Une projection d’archives des moments forts de sa carrière lui a été présentée par Félix B. Desfossés, journaliste et recherchiste, grâce à l’importante participation de Radio-Canada.

  1. Territoires – Le cinéma d’ici se multiplie

Belle nouveauté cette année, le Festival a ajouté un volet de création numérique dans sa programmation! Treize étudiants de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ont conçu une œuvre basée sur des films régionaux qui fut projetée pendant le Festival. Territoires – Le cinéma d’ici se multiplie a été encadré par David Paquin, professeur au département de création et nouveaux médias, et par Billy Larivière, auxiliaire d’enseignement. La direction artistique est signée Éric Morin, réalisateur.

  1. Espace court

Espace court a innové en changeant de lieu et en offrant une dégustation de bières lors de ses deux soirées. Ce sont plus de 300 festivaliers qui ont pu profiter de la programmation audacieuse et diversifiée présentée à la Scène Paramount.

  1. On va aux vues

Près de 170 ainés de Rouyn-Noranda et de Malartic ont pu prendre part aux festivités grâce au volet On va aux vues. Cette année, le documentaire Les Réal Béland leur a été présenté, un film touchant qui présente l’œuvre de Réal Béland père, alias Ti-Gus, qui leur a permis de retourner dans leurs souvenirs.

  1. La soirée de clôture

Le cinéma américain est sorti grand gagnant de ce 33e Festival. Damien Chazelle a mis la main sur le Grand Prix Hydro-Québec pour le film Whiplash. Le film qui a eu un très beau parcours dans les festivals a également, à ce jour, une nomination au Screen Actors Guild Awards et au Golden Globes dans la catégorie Meilleur acteur de soutien pour J.K Simmons qui tient le rôle de Fletcher. Le Français Tony Gatlif a quant à lui remporté le Prix Communications et Société avec le film Geronimo. Avant la remise des prix, le Festival a clôturé sa 33e année avec la première mondiale d’Henri Henri de Martin Talbot. Rappelons que pour cette 33e année, le Festival a présenté 33 premières !

 

Nous vous souhaitons un merveilleux temps des fêtes et à l’an prochain pour vivre d’autres moments inoubliables !

L’équipe du Festival.

Récemment

UN DOCTORAT HONORIS CAUSA DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, SOUS L’ÉGIDE DE L’UQAT, POUR LES TROIS FONDATEURS DU FESTIVAL

18 juin 2020

C’est avec une grande émotion que les trois cofondateurs du Festival du cinéma international en Abitibi Témiscamingue, Jacques Matte, Guy Parent et Louis Dallaire, apprenaient récemment que l’Université du Québec, sous l’égide de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), leur décernait cette année un doctorat honoris causa

Lire la nouvelle
© Louis Jalbert 2019

La période de soumission de films est ouverte pour le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

17 février 2020

Rouyn-Noranda, le 17 février 2020 – Toujours soucieux d’offrir à ses festivaliers le meilleur de la cinématographie d’ici et d’ailleurs et de permettre aux œuvres des cinéastes de rejoindre le meilleur public au monde, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ouvre sa période de soumission de film pour sa 39e édition.

Lire la nouvelle

LE CINÉMA DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE RAYONNE À L’EXTÉRIEUR DE LA RÉGION

13 février 2020

Rouyn-Noranda, le 13 février 2020 – Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier du parcours des films réalisés par des cinéastes de la région, dont plusieurs ont été lancés en octobre dernier lors de la 38e édition.

Lire la nouvelle