Regard sur le Festival Jour 2

JOUR 2

DIMANCHE, 30 OCTOBRE 2016

 

DES FESTIVALIERS TRÈS ATTENTIFS AUX PROPOS D’ALAIN DESROCHERS

« Si j’avais à tourner un film en Abitibi, ça serait un western », a révélé le réalisateur Alain DesRochers devant une centaine de personnes venues l’écouter lors du brunch-conférence organisé par le Festival dimanche midi. C’est une des nombreuses anecdotes qu’il a racontées en réponse aux questions de l’animatrice Jolyne Lalonde. Avec une grande sincérité, le réalisateur nous a dévoilé bien des secrets du métier : « J’ai remarqué ça, au Québec, une fois que tu as gagné un prix prestigieux, les gens arrêtent de t’appeler, pensant que désormais tes services seront hors de prix. »

 

Le réalisateur qui est présentement plus reconnu pour ses grands films d’actions comme NITRO RUSH, BON COP BAD COP 2, affectionne particulièrement Rouyn-Noranda : « C’est un magnifique festival. J’apprécie aussi que les gens d’ici se souviennent de mes films comme LA BOUTEILLE », précise le réalisateur qui a également réalisé des publicités, des vidéoclips et, bien sûr, quelques bandes-annonces mémorables du Festival.

 

Texte d’Alain Aylwin, La Dépêche

Crédit photo: Louis Jalbert

Récemment

© Louis Jalbert 2019

La période de soumission de films est ouverte pour le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

17 février 2020

Rouyn-Noranda, le 17 février 2020 – Toujours soucieux d’offrir à ses festivaliers le meilleur de la cinématographie d’ici et d’ailleurs et de permettre aux œuvres des cinéastes de rejoindre le meilleur public au monde, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ouvre sa période de soumission de film pour sa 39e édition.

Lire la nouvelle

LE CINÉMA DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE RAYONNE À L’EXTÉRIEUR DE LA RÉGION

13 février 2020

Rouyn-Noranda, le 13 février 2020 – Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier du parcours des films réalisés par des cinéastes de la région, dont plusieurs ont été lancés en octobre dernier lors de la 38e édition.

Lire la nouvelle
© Louis Jalbert 2019

Une édition électrisante

4 novembre 2019

Le 31 octobre avait lieu la cérémonie de clôture du 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Lire la nouvelle