Toujours aussi pertinent, percutant et divertissant!

 

UN 37e FESTIVAL DU CINÉMA INTERNATIONAL EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

 

Rouyn-Noranda, 11 octobre 2018 – Pour une 37e année, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier de sa programmation d’oeuvres cinématographiques provenant des 4 coins de la planète. En incluant l’Espace court, une impressionnante sélection de courts, moyens et longs métrages sera présentée durant les 8 jours de cette grande fête du cinéma.

Un regard bouleversant sur le monde, des oeuvres marquantes, des rires sincères, des moments forts comme autant de petits bijoux, voilà ce que vous réserve à nouveau le Festival. Pendant l’évènement seront présentés, pour le bonheur des cinéphiles, 17 longs métrages, 48 courts et moyens métrages dont 19 animations en provenance de 19 pays : Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Croatie, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Hongrie, Islande, Liban, Qatar, Russie, Suisse et Ukraine. Parmi les films en compétition, ce 37e Festival est heureux de vous présenter 17 films primés et 32 premières : 15 mondiales, 3 nord-américaines, 5 canadiennes et 9 québécoises.

*****

lOngs et mOyens métrages

PREMIÈRES MONDIALES :
L’AMOUR
Marc Bisaillon (Canada)
En ouverture, samedi 27 octobre, 20 H 00

À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS
Yan Giroux (Canada)
Dimanche 28 octobre, 18 H 30

TERRITOIRE ISHKUEU TERRITOIRE FEMME
Claude Hamel (Canada)
Mardi 30 octobre, 13 H 00

L’INITIATION (VERSION RESTAURÉE)
Denis Héroux (Canada)
Mercredi 31 octobre, 13 H 00

 

PREMIÈRES NORD-AMÉRICAINES :
MON KET
François Damiens (Belgique)
Dimanche 28 octobre, 18 H 30

UN HOMME PRESSÉ
Hervé Mimran (Finlande)
Mercredi 31 octobre, 18 H 30

PREMIÈRES QUÉBÉCOISES :
DILILI À PARIS
Michel Ocelot (France)
Dimanche 28 octobre, 13 H 00

BINGO
Daniel Rezende (Brésil)
Mardi 30 octobre, 13 H 00

BITTER FLOWERS
Olivier Meys (Belgique)
Jeudi 1er novembre, 13 H 00

EN LIBERTÉ !
Pierre Salvadori (France)
En clôture, jeudi 1er novembre, 18 H 30

 

DE GRANDS FILMS QUÉBÉCOIS :
WOLFE
Francis Bordeleau (Canada)
Lundi 29 octobre, 13 H 00

HAPPY FACE
Alexandre Franchi (Canada),
mettant en vedette le valdorien Robin L’Houmeau
Lundi 29 octobre, 18 H 30

GENÈSE
Philippe Lesage (Canada)
Mardi 30 octobre, 18 H 30

DÉRIVE
David Uloth (Canada)
Mercredi 31 octobre, 18 H 30

 

LES INCONTOURNABLES INTERNATIONAUX :
WOMAN AT WAR
Benedikt Erlingsson (Islande/France/Ukraine)
Dimanche 28 octobre, 9 H 00

CAPHARNAÜM
Nadine Labaki (Liban)
Lundi 29 octobre, 18 H 30

SOFIA
Meryem Benm’Barek
Mardi 30 octobre, 18 H 30
En collaboration avec Cinémania

*****

cOurts métrages

Voyez en première mondiale les courts métrages CULTURAT, de Dominic Leclerc (Canada), MAL DE COEUR, de Franie-Éléonore Bernier (Canada) et UN CHAT ASSIS, de Christian Beauchemin (Canada). Seront dévoilés également en première mondiale les films résultant du projet 5 courts, lors duquell’ONF a travaillé avec 5 réalisatrices de la région : MAMIE ET MIA, d’Émillie Villeneuve, LA CHARGE MENTALE POUR LES NULS, de Jessy Poulin, LES ENFANTS DES NOMADES, d’Évelyne Papatie, ORTEILS TALONS ORTEILS TALONS, de Gabrielle Cornellier et DÉLIA DE 9 À 5, de Délia Gunn.

En première nord-américaine, le court métrage : UNO, de Javier Marco (Espagne) sera présenté.

En première canadienne, TOXIC RELATIONSHIP, de Step Cheung (Hong Kong), FUGAZ, d’Herminio Cardiel (Espagne), LES ÉGARÉS, de Maria Castillejo Carmen, Maëlle Grand Bossi et Elisabeth Silveiro (France), RAYMONDE OU L’ÉVASION VERTICALE, de Sarah Van Den Boom (France) et EUSEBIO80, de Jesús Martínez et Iván Molina (Espagne)

Voyez aussi, en première québécoise, ANIMAL BEHAVIOUR (ZOOTHÉRAPIE), de David Fine et Alison Snowden (Canada), LE CHAT QUI PLEURE, de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol (France), GUAXUMA, de Nara Normande (France/Brésil) VEUILLEZ NE PAS TENTER D’OUVRIR LES PORTES, Baptiste Martin-Bonnaire (France) et EL NIÑO QUE QUERÍA VOLAR de Jorge Muriel (Espagne).

Aussi à ne pas manquer, MON BOY, de Sarah Pellerin (Canada) au bloc 5.

*****

Ciné-muffin

On déménage au Petit Théâtre du vieux Noranda

La traditionnelle matinée familiale du ciné-muffin se déplace cette année au Petit Théâtre du Vieux Noranda! Installés sur de confortables coussins, les enfants auront le plaisir de regarder un film d’animation en dégustant leur petit déjeuner, tandis que les parents pourront paisiblement siroter un café pendant la projection! Viens en pyjama (ou même en costume d’Halloween!) et découvre la culture péruvienne par la magie du film PACHAMAMA, d’une rencontre avec des Abitibiens originaires du Pérou et des bouchées aux saveurs sud-américaine à découvrir!

Plus de cinéma au Théâtre du Cuivre

Dimanche 29 octobre à 9 H 00, les plus grand pourrons visionner le très grand film WOMAN AT WAR, du réalisateur Benedikt Erlingsson (Islande) prix SACD de la semaine de la critique du Festival de Cannes, une oeuvre qui restera longtemps dans la mémoire des festivaliers grâce à ses sublimes images de décors naturels islandais et au récit magnifiquement fignolé et interprété avec brio.

*****

Relève Desjardins

Le meilleur du cinéma étudiant témiscabitibien à l’affiche

Dans le cadre du volet de la Relève Desjardins, le Festival offre une tribune aux étudiants en présentant, le lundi 30 octobre en après-midi, une sélection de quatre courts métrages. De l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue : GROS TAS DE MARDE, de Dider Belzile, Vincent Fawaz, Alix Jeannin, Ambre Lapauw, Thomas Payet et Sébastien Trahan et RÉFLEXION, de Cyprien Jeancolas. Du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue : COMME DU VENT, de Charles Allen-Bédard, Lisandre Fleury et Brigitte Larouche et JE DÉTESTE MA VIE, de Shany Lanoix, Adam Moreau et Simon Roberge.

Fidèle à son engagement, Desjardins offrira deux bourses de la Relève Desjardins de 500 $. Une bourse sera donc remise à l’oeuvre coup de coeur du jury provenant de la cuvée 2017-2018 du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et une deuxième à l’une des oeuvres 2017-2018 des étudiants en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

De plus, l’UQAT soulignera la qualité de l’oeuvre du lauréat de niveau collégial par une bourse d’études de 500 $. La bourse du gagnant de niveau universitaire sera pour sa part bonifiée de 500 $ par le Syndicat des chargés de cours de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Ainsi, la valeur des deux bourses de la Relève Desjardins totalisera 2 000 $.

C’est le jury Desjardins, composé de Rosalie Chartier-Lacombe, Yves Dumulon et Jessy Poulin, qui aura le mandat de déterminer les gagnants des
deux bourses de la Relève Desjardins.

*****

Volet Numérique

117 nord : Histoires de grands chemins

Pour une 5e année, le Festival s’associe au département de création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue afin de développer un projet numérique innovateur et éclaté! Abordant cette fois l’histoire passée, actuelle et fantasmagorique de la route 117, le projet de capsules stéréoscopiques vous fera parcourir l’itinéraire Montréal/Rouyn-Noranda dans une formule à la frontière de la fiction et du documentaired’archives. Par les yeux de 2 personnages, les spectateurs feront des rencontres, visiteront des lieux et en apprendront davantage sur les faits et les mythes entourant cette longue route. 117 NORD : HISTOIRES DE GRAND CHEMIN changera à jamais votre façon d’aborder les kilomètres qui séparent la métropole de la région.

Des professionnels encadrent 31 étudiants au baccalauréat et à la maitrise en création et nouveaux médias dans la création des capsules.

Notez qu’une capsule différente sera projetée chaque soir. 117 Nord : Histoires de grands chemins, blocs 1, 4, 5, 6, 8, 10 et 12.

*****