UN DOCTORAT HONORIS CAUSA DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, SOUS L’ÉGIDE DE L’UQAT, POUR LES TROIS FONDATEURS DU FESTIVAL

C’est avec une grande émotion que les trois cofondateurs du Festival du cinéma international en Abitibi Témiscamingue, Jacques Matte, Guy Parent et Louis Dallaire, apprenaient récemment que l’Université du Québec, sous l’égide de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), leur décernait cette année un doctorat honoris causa. Représentant la plus haute distinction universitaire, ce doctorat vient saluer le travail réalisé par les trois cofondateurs depuis 1982 ainsi que les retombées de leurs efforts sur les milieux culturel, économique, touristique et social de la région.

Pour Guy Parent, « cet honneur est une récompense exceptionnelle pour ce que nous avons accompli dans notre vie. Nous avons eu la chance de nous entourer dès le départ de gens qui ont cru en notre projet audacieux et, de notre côté, nous avons fait du respect de nos engagements notre valeur première. Ça nous aura permis d’établir des bases solides, de toujours voir plus grand et d’inspirer la consolidation de d’autres projets qui dynamisent aujourd’hui le milieu culturel régional ».

De son côté, Louis Dallaire est très touché que ce doctorat soit remis au trio de fondateurs. « C’est une énorme reconnaissance pour la chimie qui nous a lié tous les trois depuis 40 ans. Rapidement, dès les prémisses du Festival, nous avons vu la force de notre groupe et avons su travailler en complémentarité avec nos trois personnalités complètement différentes. De plus, et c’est peut-être ce qui a su nous garder tissés serrés aussi longtemps, nous avons toujours soutenu les décisions ou engagements pris par un des autres membres du trio. Cette solidarité, qui dicte nos actes encore aujourd’hui, teinte également nos relations avec nos partenaires ou les autres organismes culturels de notre territoire, dans le but de continuer de développer notre secteur d’activité et de stimuler notre région. »

Jacques Matte est, quant à lui, encore ébranlé d’être récipiendaire de cette distinction exceptionnelle, lui qui se souvient, comme si c’était hier, du jour où il a approché Guy et Louis en leur disant : « Je veux vous rencontrer, j’ai une idée! ». Dès le départ, le projet était d’envergure, inspiré par d’autres grands développeurs régionaux qui n’avaient pas peur de voir grand pour l’Abitibi-Témiscamingue, tel que le regretté Guy Lemire. « Au début des années 1980, le milieu artistique professionnel régional était plutôt limité. Notre Festival a été considéré comme un vent frais dans le milieu, ce qui nous a donné l’énergie de continuer et viser la sphère internationale. Mais jamais, à aucun moment, ce travail n’a été fait dans le but de recevoir des distinctions individuelles. Notre objectif a toujours été d’être des citoyens actifs dans notre communauté, de créer des projets rassembleurs qui participeraient à mettre l’Abitibi-Témiscamingue sur la map! C’est pourquoi, à l’annonce de la réception de ce doctorat honorifique, nous avons eu une très grande pensée pour tous ceux qui se sont joints à nous depuis 40 ans afin de rendre notre rêve un peu fou possible. »

Jacques Matte tient également à souligner que l’honneur est d’autant plus grand en voyant les personnes d’exception qui seront également honorées par l’UQAT cette année : M. Michel Aubertin, ing., Ph. D., M. Pierre J.H. Richard, Ph. D. ainsi que Mme Manon Barbeau. Cette dernière a aussi fait beaucoup pour la cinématographie canadienne. « Elle a donné une voix aux jeunes des Premières nations du pays, notamment grâce au Wapikoni Mobile », souligne Jacques Matte. « Le Wapikoni Mobile a amené les jeunes des Premières nations à s’exprimer et à se faire connaitre, on pense entre autres à Samian, mais il a également permis au public de partout dans le monde de découvrir leur réalité et d’entrer dans les communautés. »

La date de la remise officielle du doctorat honoris causa reste encore à déterminer, toutefois l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue espère être en mesure de tenir une cérémonie à la hauteur du mérite des récipiendaires lors du prochain Festival. Les trois fondateurs du Festival tiennent à remercier chaudement l’UQAT, le recteur, M. Denis Martel, ainsi que la secrétaire générale, Mme Martine Rioux. « Cet honneur, en plus de souligner le travail que nous avons accompli, nous apporte également beaucoup d’énergie en cette année où nous faisons face à des défis que nous n’avions jamais rencontrés, tout juste avant le 40e anniversaire du Festival », mentionne Jacques Matte.

D’ailleurs, malgré la situation sanitaire actuelle, les organisateurs du Festival tiennent à confirmer la tenue de la 39e édition. « La forme que prendra le Festival n’est pas encore tout à fait fixée, mais nous sommes positifs, avec les données que nous possédons à ce jour, de pouvoir recevoir notre public pour lui présenter le meilleur de la cinématographie mondiale à l’automne prochain. Nous suivons les recommandations de la santé publique de près afin d’être en mesure de mettre sur pied un évènement adapté, mais qui sera fidèle à ce que nous sommes fondamentalement : accueillants, sympathiques et chaleureux! » conclu Jacques Matte.

Le rendez-vous est lancé, du 31 octobre au 5 novembre prochain. Suivez les annonces sur le site web festivalcinema.ca et les réseaux sociaux du Festival pour connaitre les détails qui seront divulgués dans les mois à venir.

 

Crédit photo: Christian Leduc

Récemment

LE 39e FESTIVAL DU CINÉMA INTERNATIONAL EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE PRÉSENTE SES INVITÉS DE MARQUE

29 octobre 2020

À quelques jours de l’ouverture du 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, l’organisation est très heureuse d’annoncer une nouvelle activité en ligne et le nom des invités qui seront sur place pour présenter leurs films.

Lire la nouvelle

Le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue : Une programmation relevée !

20 octobre 2020

Pour une 39e année, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue nous fait voyager aux quatre coins du globe grâce à sa solide programmation de films nationaux et internationaux. Un regard bouleversant sur le monde, des œuvres marquantes, des rires sincères, des moments forts comme autant de perles cinématographiques, voilà ce que nous réserve à nouveau le Festival. Au grand bonheur des cinéphiles, 16 longs métrages, 72 courts et moyens métrages seront présentés, dont 32 animations en provenance de 22 pays. Toujours à l'affût des exclusivités et des primeurs, le 39e Festival vous présente en programme principal, incluant l’Espace court et son programme pour les écoles, pas moins de 25 films primés et un total impressionnant de 52 premières : 15 mondiales, 11 nord-américaines, 19 canadiennes et 7 québécoises.

Lire la nouvelle

LES JURYS – Une brochette impressionnante de professionnels

19 octobre 2020

Ils sont cinéastes, programmateurs de festival, professeurs de cinéma à l’université, œuvrant dans l’univers de la musique, des médias sociaux, du numérique et encore plus ! C’est une belle diversité de cinéphiles, aux goûts et intérêts variés, qui forment nos différents jurys cette année. Nous vous présentons ces passionnés qui auront la tâche ardue de déterminer qui sera le film le plus méritant dans chacune de leur catégorie.

Lire la nouvelle