Une première mondiale comme ouverture

Voir la pièce jointe

Le samedi 25 octobre, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue présentera en première mondiale Ceci n’est pas un polar, le premier long métrage du réalisateur Patrick Gazé. Ce film d’atmosphère doux-amer sur fond d’enquête policière est un heureux mélange des genres mettant en vedette Roy Dupuis et Christine Beaulieu.

Passionné par les polars, Patrick Gazé souhaitait en écrire un. Cependant, c’est une tout autre aventure qui lui est arrivée. «C’est une histoire d’amour compliquée, avec des mystères, une intrigue pis même des polices, mais c’est une histoire d’amour quand même », lance le réalisateur.

Le film regorge de passions entre chacun des personnages. Roy Dupuis incarne le personnage principal, André Kosinski, avec une grande vulnérabilité et beaucoup de retenue et partage l’écran avec une brochette d’acteurs de haut calibre, tels que Christine Beaulieu – juste et touchante dans son premier grand rôle au cinéma -, Gildor Roy, Sylvie Boucher, Guillaume Laurin et Roc Lafortune. Gazé a su travailler avec une équipe de gens chevronnés qui a su tenir l’intrigue et qui a apporté une sensibilité dans ce drame policier.

 

Résumé du film :

André Kosinski, un chauffeur de taxi d’une cinquantaine d’années, fait la rencontre d’une jeune femme, une cliente, Marianne. Mystérieuse, André entreprend une relation avec elle, mais sa curiosité à connaitre le passé et la vérité viendra mettre en danger sa relation. André se sent tiraillé, mais ira jusqu’au bout de ses peines. Entremêlée avec sa famille : sa sœur cancéreuse, son fils sans grand avenir et son ex-femme, l’aventure d’André sera riche en émotions.

Récemment

© Louis Jalbert 2019

La période de soumission de films est ouverte pour le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

17 février 2020

Rouyn-Noranda, le 17 février 2020 – Toujours soucieux d’offrir à ses festivaliers le meilleur de la cinématographie d’ici et d’ailleurs et de permettre aux œuvres des cinéastes de rejoindre le meilleur public au monde, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ouvre sa période de soumission de film pour sa 39e édition.

Lire la nouvelle

LE CINÉMA DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE RAYONNE À L’EXTÉRIEUR DE LA RÉGION

13 février 2020

Rouyn-Noranda, le 13 février 2020 – Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier du parcours des films réalisés par des cinéastes de la région, dont plusieurs ont été lancés en octobre dernier lors de la 38e édition.

Lire la nouvelle
© Louis Jalbert 2019

Une édition électrisante

4 novembre 2019

Le 31 octobre avait lieu la cérémonie de clôture du 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Lire la nouvelle